Fondé en 2010, l'ensemble Les Chantres de Saint-Hilaire est spécialisé dans la redécouverte du premier baroque français. Il axe principalement son travail sur la musique sacrée, celle qui précède Lully, Delalande et qui a bâti le style français. Attaché à la musique d'Eustache du Caurroy, il veut faciliter l'accès à cette musique par une approche dynamique, vraiment vivante, loin des clichés d'austérité qui sont souvent véhiculés. L'ensemble a effectué un travail approfondi sur les sources de ce répertoire notamment en lien avec le Dr Marie-Alexis Colin, spécialiste mondial de cette période.

 

La formation met la voix à l'honneur tout en effectuant un travail orchestral cohérent et au service de cette musique. La formation s'étend de 4 à 30 musiciens.

 

Les Chantres sont issus des plus grandes formations de musique ancienne et des meilleurs conservatoires nationaux et internationaux. Ils réunissent des artistes talentueux qui jouent et chantent dans les grandes formations reconnues du monde de la musique ancienne et de la musique vocale.

L'ensemble s'est produit à Royan, Bordeaux, Nantes, Paris, Lyon, Béziers, Pau, Biarritz, Libourne, Toulouse ainsi qu'en Italie et en Grande-Bretagne, dans des saisons et des festivals réputés. Il collabore parfois avec d'autres ensembles et chefs. Il se met fréquemment au service de la transmission pédagogique en encadrant des master-classes, académies de musique ancienne, en organisant des découvertes et des interventions scolaires en lien notamment avec l’Éducation Nationale.

 

L'ensemble Les Chantres de Saint-Hilaire, dirigé par François-Xavier Lacroux, est en résidence à Sauternes (Gironde). Il est soutenu par le département de la Gironde, la Ville de Sauternes, la Ville de Bordeaux, le FCM, la SPEDIDAM, le Château Filhot, les Assurances Aviva. L'ensemble est produit par l'association Les Fils du Tonaire.

L'ensemble

Discographie
Motets à la cour du Roy

(2014 - Triton - Référence : TRI331185 - 1 CD)

La naissance du Grand Motet Français de Du Caurroy à Pierre Robert. Double choeur et orchestre.

Le programme est constitué de 90% d’inédits, tant au disque qu’en partition ! Il fait ressortir le talent français à travers quelques motets choisis : un double choeur d’Eustache du Caurroy, soutenu par deux groupes instrumentaux ; deux grandes oeuvres de Nicolas Formé ; des psaumes de Thomas Gobert ; un petit motet de Pierre Robert où l’on perçoit mieux le rôle des solistes et l’architecture du continuo, oeuvre encore à l’état de manuscrit ; des pièces instrumentales tirées d’un recueil répertorié à la Bibliothèque Nationale de France : Airs royaux au XVIIème siècle. Enfin, le grand motet “Sacris solemniis” de Jehan Veillot, qui, déjà dans sa forme et son agencement des parties, est le quasi aboutissement de l’évolution.

 

Utmisol - 21/01/2014

« Il est des enregistrements rares et passionnants, ces Motets à la Cour du Roy en font partie. Même si Thomas Gobert, Nicolas Formé ou Eustache du Courroy sont aujourd’hui oubliés, leurs musiques ici restituées avec une infinie élégance sont magnifiques. La Musica simplex de Nicolas Formé avec son Hymne pour les rois de France est une partition superbe. Les Chantres de Saint-Hilaire réalisent ici un travail remarquable, leurs lectures d’une immense précision donnent à ces pages oubliées un relief étonnant : du grand art. Un enregistrement à consommer sans modération. » Marc Laborde

 

La Marseille - 16/03/2014

"François-Xavier Lacroux dirige ces merveilles oubliées, avec clarté et magnificence, grâce aux talents vocal et instrumental, du jeune ensemble girondin, Les Chantres de Saint-Hilaire" - Jacques Freschel

Écouter un extrait de "Sacris solemniis"

Musique en la chapelle d'Henri IV

(2010 - Triton - Référence : TRI331167 3760229161674 - 2 CD )

2010 est l’année de commémoration du bon roi Henri IV. Occasion pour les Chantres de Saint-Hilaire, ensemble de solistes remarqué pour son travail sur la musique pré-baroque, d’enregistrer en première mondiale des motets à 4, 5 et 6 voix tirés des Preces Ecclesiasticae d’Eustache du Caurroy...

 

Serpentnewsletter - 10/2012

« This is another fine recording, with the excellent acoustics of the Collegiale Church of Uzeste, clean vocals and a clear recording technique. Nègre's playing (serpent) is appropriate to the style and balances perfectly in the mix..."

 

Sud-Ouest - 29/12/12010

"On peut suivre parfaitement chacun des timbres dans ces polyphonies à 4, 5 ou 6 voix et savourer l'enchevêtrement des lignes (...). De la musique à découvrir, en disque faute de mieux, mais qui ne prend son sens que dans une église, en communion avec la ferveur des interprètes. A pister dans les agendas, donc !"

Écouter un extrait de "In exitu Israel"

© 2020  Les Fils du Tonaire