à la découverte du disque 2021

Les artistes du disque

L10005242-2.jpg

François-Xavier Lacroux

Flûte, direction

Formé initialement en violon et flûtes dès son plus jeune âge, il se consacre presque exclusivement depuis 25 ans à la musique ancienne à travers la voix et ses activités de claveciniste et organiste. Au contact de figures marquantes de la musique ancienne, Pablo Colino à Rome, Olivier Schneebeli à Versailles et Marcel Pérès à Moissac et Paris, il travaille la voix et approfondit ses recherches sur les manuscrits anciens et leur interprétation. Il se spécialise alors dans les plains-chants et les musiques modales. Il fonde les Chantres de Saint-Hilaire et en est le Directeur Musical. II est Directeur du Centre de Musique Ancienne Sauternes (CMAS). Organiste de la Basilique de Verdelais (Gironde) et flûtiste, il est chef permanent de plusieurs ensembles et est invité régulièrement par d'autres formations ainsi que pour des master-classes de musique ancienne. Il est également enseignant en langue allemande à l'université de Bordeaux.

IMG_20200731_162954-2.jpg

Cécile Larroche

Dessus

Initiée au violoncelle à l’âge de cinq ans, Cécile Larroche s’ouvre à différentes voies artistiques, puis intègre en 2004 le département de Musique Ancienne du Conservatoire de Toulouse, au sein de la classe d’étude du style vocal dirigée par Jérôme Corréas; elle y a obtenu son Diplôme professionnel en 2007. Elle approfondit ses connaissances avec Chantal Santon, Guillemette Laurens et Monique Zanetti. Elle participe à des récitals de Mélodie française, Mozart, Haydn, Bach, de musique contemporaine, ainsi qu’à des opéras en tant que soliste ("L’incoronazione di Poppea", "Dido and Aeneas", "Platée", "Tistou") et est invitée régulièrement par l’Orchestre de Chambre de Toulouse. Elle collabore également avec divers ensembles tels Les Cris de Paris, Les Eléments et Les Chantres de Saint Hilaire. Elle a enregistré de nombreux disques, avec Les Chantres de Saint-Hilaire ou encore Les Cris de Paris, notamment le très remarqué « Passions » de cet ensemble, encensé par la presse.

 

L1000818_edited.png

Guillaume Figiel Delpech

Haute-contre

Il découvre la musique à 7 ans en entrant au Conservatoire National de Région de Bordeaux dans la classe de violon. Il y étudiera ensuite le violon alto avant de s’orienter vers la guitare classique dans la classe d’Olivier Chassain. Il participera également aux chœurs d’enfant de l’Opéra de Bordeaux entre 1994 et 1996. En 2003 il rejoint la classe de chant de Jacques Schwarz au CNR de Bordeaux puis le suit au CNR de Toulouse en 2004 où il obtient plusieurs prix en chant et musique ancienne. Il se perfectionne en musique ancienne avec Jérôme Corréas. Il enseigne le chant lyrique au conservatoire de Reims et se produit régulièrement en tant que soliste ou dans différents ensembles réputés , en France comme à l’étranger y compris dans des productions contemporaines (Scandicus, Antiphona, Les Eléments, Les Paladins, Les Chantres de Saint-Hilaire, Ensemble Baroque de Toulouse, les Cris de Paris, Les Musiciens du Louvre…).
 

L1060249_edited.png

Michel Coppé

Violon

Après une approche de la musique ancienne auprès de Michel Kienner à la Haute école de musique de Genève, il est initié au violon baroque par Florence Malgoire. Ses études se sont poursuivies au CNSMD de Lyon dans la classe d'Odile Edouard où il obtient un master. Il se produit dans différents ensembles, en musique de chambre et théâtre musical : La Tempête, Les Chantres de Saint Hilaire, Duo Juan Gris, La Querelle, Les Paladins, Le Concert Spirituel etc… Il enseigne actuellement le violon baroque au CRR de Besançon. Sa pédagogie s'appuie sur le plaisir de la musique, et se nourrit de recherches historiques, de différentes démarches techniques et posturales, et de la méthode Feldenkrais dont il est praticien.
 

IMG_20200731_161835.jpg

Isabelle Duluc

Violon, viole de gambe, violone

Après des études de violon au CNR de Bordeaux et une licence de musique (Bordeaux III), elle s'est consacrée à la musique ancienne en intégrant la classe de violon baroque d'Enrico Gatti (CNR de Toulouse) puis la classe de viole de gambe de Paul Rousseau. Diplômée du CNR de Bordeaux en viole de gambe et musique de chambre, elle participe régulierement à de nombreux concerts notamment ceux des Passions, de l'Ensemble Baroque de Toulouse, de Sagittarius, d'Orfeo, du Festin d'Alexandre, Les Chantres de Saint-Hilaire… Elle collabore à l’enseignement dans plusieurs écoles et conservatoires de la région bordelaise, ainsi qu’au dispositif DEMOS. Elle est également directrice adjointe en charge de la pédagogie du Centre de Musique Ancienne Sauternes, et 1er violon de l’orchestre baroque EMA Sauternes.

L1000516_edited.jpg

Florian Abdesselam

Hautbois

Il commence par étudier dès son plus jeune âge la clarinette avec Florent Héau au Conservatoire de Rueil-Malmaison. Après s’être perfectionné auprès de Nicolas Baldeyrou et Alexandre Chabod, il intègre l’École Supérieure de Musique Bourgogne-Franche-Comté où il obtient un Diplôme National Supérieur Professionnel de Musicien. Il se passionne pour la musique ancienne, particulièrement pour le hautbois baroque qu'il étudie auprès de Guillaume Cuiller et Benoît Laurent au Conservatoire royal de Bruxelles où il obtient un Master avec Distinction. Il est appelé à jouer au sein d'ensembles prestigieux tels que La Tempesta, Le Palais royal, l'ensemble Consonance ou les Paladins. Titulaire du Diplôme d'Etat, Florian a obtenu un Master de musicologie mention Très bien à la Sorbonne, en consacrant son mémoire à l'expression de l'horreur dans les Passions selon Brockes de Keiser, Telemann, Händel et Mattheson.

L1000440_edited.jpg

Barbara Bajor

Basson

Barbara a débuté la musique à l’âge de 7 ans en Pologne par l’étude du piano et de la clarinette. Elle rentre ensuite au Conservatoire de Gdansk en basson moderne. Elle y obtient le baccalauréat avec diplôme de basson moderne, puis une maîtrise de basson dans la classe de Wojciech Orawiec. Elle remporte en 2003 le premier prix du concours de vents de Bydgoszcz. Elle collabore avec l’Orchestre Philarmonique de Gdansk, l’Orchestre d’Elblag, la Capella Gedanensis et le Golberg Ensemble. En 2008, elle part à Antwerpen (Belgique) étudier pendant 4 mois avec Francis Pollet. En 2010, elle découvre le basson baroque avec Tomasz Wesolowski lors de la master-classe Lidzbark Warminski. Puis elle obtient son prix de basson baroque dans la classe d’Augustin Humeau à Toulouse. Depuis lors, elle collabore avec de nombreux ensembles, tels Pygmalion, Les Chantres de Saint-Hilaire, Les Précieuses, l’Ensemble Baroque de Toulouse etc…

L1000704-2.jpg

Benoît Bératto

Contrebasse, violoncelle, violone

Benoît Bératto entre en 2006 au Conservatoire Populaire de Musique de Genève où il étudie la contrebasse avec Olivier Magnenat, et la viole de gambe avec Cécilia Knudsten. Son cursus Genevois achevé, et pour se spécialiser en musique baroque, il entre au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, où il suit pendant cinq ans une formation de contrebasse historique et de violone avec Richard Myron, de direction de choeur et choeur grégorien avec Louis Marie Vigne, et de musique de chambre avec Kenneth Weiss. Il en sort diplômé (Master) dans toutes ces disciplines en 2015. Sa spécialisation baroque lui a permis de jouer sous la baguette de grands chef tels que Paul Agnew, Sigiswald Kuijken, Jean Marc Aymes. Il se produit  avec de nombreux ensembles comme la Chapelle Rhénane (Benoît Haller), le Concerto Soave (Jean Marc Aymes), l'ensemble Jacques Moderne (Joël Suhubiette), le Concert Spirituel sous la direction d'Hervé Niquet.

L1000704-2_edited.png

Takahisa Aida

Clavecin et orgue

Né au Japon, il étudie le clavecin à l’Université Nationale des Beaux-Arts et de la Musique de Tokyo, dans la classe de Masaaki Suzuki. Il y est diplômé avec mention très bien à l’unanimité et avec les félicitations du jury. Il est lauréat premier nommé en clavecin du 23ème Concours International de Musique Ancienne de Yamanashi au Japon. Passionné par la musique française, il décide de poursuivre ses études à Paris. Il intègre alors le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, où, en 2014, il obtient le master de clavecin avec mention très bien à l'unanimité et avec les félicitations du jury. Il se forme notamment auprès d’Olivier Baumont, Blandine Rannou, Kenneth Weiss et plus largement, à l’occasion de master-classes, avec Pierre Hantaï, Noëlle Spieth et Bertrand Cuiller. Takahisa Aïda poursuit actuellement une activité de concertiste, soliste et continuiste. Son parcours l’amène à se produire très régulièrement en concerts, tant en France qu’au Japon.

L1000448_edited.jpg

Benoît Fallai

Théorbe

Luthiste, théorbiste et guitariste, Benoît Fallai obtient son prix de guitare en 2010 dans la classe d'Arnaud Dumond. Il s'oriente ensuite vers la musique baroque au CNSM de Lyon avec Rolf Lislevand. Après avoir obtenu sa licence en 2016, il se perfectionne à la Schola Cantorum Basiliensis auprès d’Hopkinson Smith. Musicien sensible et passionné, il se consacre aussi bien au répertoire solo du luth qu'à l'art de l'accompagnement et de l'improvisation. Il est recruté par l'Orchestre Français des Jeunes pour les éditions 2015 et 2017. Il pratique également la musique indienne (musique carnatique avec l'ensemble Kalasri), le chant et différents styles de musiques populaires (Chanson française, Bossa nova, Negro spirituals, etc). C’est un mélange de toutes ces influences qui inspirera le répertoire du Duo Darshan qu’il a fondé avec la soprano Alice Duport-Percier. Il a rejoint Les Chantres de Saint-Hilaire en 2019 et collabore très régulièrement avec cet ensemble.