Motets à la Cour du Roy

La naissance du grand motet français (1610-1670) par les sous-maîtres de chapelle des rois de France au XVIIème siècle. D’Eustache du Caurroy à Pierre Robert, ce programme fait découvrir l’évolution de l’écriture au XVIIe siècle, évolution qui mènera au grand motet versaillais quelques années plus tard. Alternance de grands et petits effectifs, de musique vocale et instrumentale.

Première partie
 

Pavane pour le mariage de Louis XIII en la cathédrale de Bordeaux
anonyme
 

Inviolata

Eustache du Caurroy
 

Psaume XVII

Thomas Gobert
 

Sarabande, Victoire et Gaillardes pour la Cour
anonyme
 

Ecce tu pulchra es

Nicolas Formé

Deuxième partie
 

Adoro te devote

Pierre Robert
 

Allemande et Pacifique pour la Cour
anonyme

 

Kyrie, Sanctus et Domine Salvum

de la Missa Simplex par bémol

Nicolas Formé
 

Sacris Solemniis

Jehan Veillot

Distribution*
Cécile Larroche & Lucie Fouquet, dessus
Guillaume Figiel Delpech & Isabelle Deproit, contres
Erwin Aros & Dominique Bonnetain, hautes-contres

Benoît-Joseph Meier & Thomas Georget, tailles
Antonio Guirao & Cédric Meyer, basses-tailles
Alexandre Chaffanjon & Éric Chopin, basses
Isabelle Duluc, Alexandra Polin, Tania-Lio Faucon-Cohen, Eric Tinkerhess, Léonore Darnaud, Benoît Bératto, violes

France Pin, Estelle Humeau, flûtes à bec

Barbara Bajor, basson

Guilhem Lacroux, archiluth / guitare

Takahisa Aida, clavecin / orgue                          

 

 

* cette distribution est susceptible de modifications en fonction des périodes de production